Libre expression des élus

Tribunes libres - Mai/Juin 2016

Continuons ensemble

Groupe majorité

Grèves... ça suffit !

Bien sûr la grève est un droit constitutionnel.
Nécessaire à l’expression populaire et intrinsèquement liée à la démocratie à laquelle nous tenons tant, il n’est pas question de la remettre en cause.

Mais on ne compte plus les mouvements qui ces derniers mois im- pactent les Français et les Catoviens dans la gestion de leur quotidien. Les blocages successifs mettent à bout la patience des usagers des services publics et amoindrissent la crédibilité des organisations syndicales, plus préoccupées par leurs pouvoirs que par un réel dialogue constructif.
Alors que notre pays est dans une situation économique difficile, lourdement lesté de problématiques terroristes, est-il judicieux de multiplier à l’envi ces confl its sociaux ? Les grèves ont un coût sur notre économie et sur l’emploi ainsi qu’un impact négatif très important. L’image qu’elles renvoient de notre pays est désastreuse à l’international et elles finiront par mettre en péril des collectivités déjà pressurisées par des décisions gouvernementales inefficaces.
Aussi n’est-il pas temps, Mesdames et Messieurs les manifestants, d’inventer un moyen de vous exprimer sans creuser des trous dans les rues et dans les budgets des collectivités ? Il est démontré que l’économie se porte moins bien dans les pays où les confl its sociaux se multiplient. Aussi demander des aides et encore des aides n’est certainement pas le meilleur moyen d’instaurer cette confiance indispensable au redressement. L’énergie de chacun doit être mise au service de réelles réformes structurelles, concertées et équitables. Et s’il est impératif de réapprendre le dialogue constructif, le meilleur moyen d’expression démocratique ne reste-t-il pas le bulletin de vote ?

 

Cap Chatou

Pierre Grison, Katya Lainé, José Tomas - Liste CAP CHATOU
contact@cap-chatou.fr


Hameau Fournaise :
faire appel à l'intelligence collective !

Il y a quelques jours, la mise à l’eau d’un nouveau bateau par l’association Sequana faisait revivre une fois de plus la magie du Hameau Fournaise : la lumière, les voiles du bateau, des catoviens ou autres voisins discutant et savourant l’instant, tous les ingrédients d’un tableau impressionniste étaient là pour le plus grand plaisir de tous.
Et puis quelques heures après, chacun étant reparti, la magie s’est de nou-
veau éteinte. Alors une question se pose : comment faire pour que cette magie soit accessible à tous, quel que soit l’instant ?
Dans 2 ans le CNEAI laissera libre les locaux de la « Maison Levanneur », appartenant à la ville. N’est-ce pas l’occasion de se reposer la question : « quelle vocation pour ce Hameau Fournaise ? Qu’aimerait y trouver chaque catovien ? Comment lui rendre sa vocation de créateur de bonheur ? »
Deux ans, cela laisse le temps de réfl échir, d’interroger, de faire éclore des idées, de murir un projet. C’est cette démarche que nous proposons à la municipalité actuelle : organiser un appel à projets pour recueillir les volontés, les idées des catoviens, sélectionner les plus pertinentes, les faire mûrir au sein de commissions ouvertes profi tant du savoir et de l’énergie de tous, utiliser le savoir-faire des acteurs déjà présents sur ce lieu. Bref, utiliser ce que l’on appelle l’intelligence collective d’une ville pour bâtir un projet digne de ce lieu qui fait la fi erté de chaque catovien.
Plusieurs villes ont montré la pertinence de cette démarche, faisant naître des projets innovants, mariant à la fois histoire, présent et avenir et donnant un nouvel élan de vitalité et de bonheur.
Alors, vite Monsieur le Maire, lançons nous dans cette construction collec-
tive pour faire revivre la magie du Hameau Fournaise.

 

Chatou c'est vous

Emmanuel Loevenbruck, Clémentine Masson,
Vincent Grzeczkowic
www.chatoucvous.fr

Imaginons ensemble le futur du Hameau Fournaise

Le CNEAI sur l’Ile des impressionnistes quittera la maison Levanneur fi n 2017. Un vendredi d’avril nous étions les premiers visiteurs de la semaine ! Nous souhaitions ce départ dans notre programme en 2014.
SEQUANA continue de faire des vagues avec un procès contre la mairie qui est parti probablement pour durer sauf si un point de conciliation est trouvé. La violence de l’annonce de mise à la porte par la mairie et la réplique procédurale qui en a été faite rend cette conciliation diffi cile. Pourtant magnifi que est cette association tellement dans l’esprit du bord de Seine au pays des impressionnistes ! Quel gâchis si Sequana devait quitter ce lieu ! Nous n’aurions plus de mise à l’eau d’un très beau voilier à la ligne splendide et aux fi nitions parfaites comme ce samedi 7 mai en présence des maires de Nogent-sur-Marne et de Joinville mais en l’absence de représentants de la mairie. Nous écrivions dans notre programme lors des municipales : La participation sera le fil conducteur de tous nos engagements pour la Ville de Chatou, à l’image de notre questionnaire et de nos promenades de campagne, pour mieux contribuer au bien de tous et de chacun.
Alors que faire de cette maison Levanneur de 250 M2 sur 3 niveaux, une maison située au coeur du Hameau Fournaise ? Chatou c’est Vous a décidé d’aborder le sujet de façon participative pour répondre à cette question posée par Michèle Grellier en charge de la culture.
Nous organisons le 8 octobre une grande journée de mise en mouvement et de convivialité où nous attendons de 100 à 200 personnes parmi les catoviens mais aussi nos voisins pour co-construire dans une démarche participative le projet de la Maison Levanneur et inventer ensemble le futur du Hameau Fournaise.
Nous voulons votre participation car nous croyons à l’intelligence collective.
Animés par des professionnels de l’accompagnement de projet citoyen, nous attendons jeunes et moins jeunes pour que ce bord de Seine mythique VIVE.
Dès maintenant, laissez vos coordonnées sur notre site dans la page contact. Les réservations pour cet évènement commenceront début juillet.

 

Objectif Chatou

Pierre Arrivetz - Lee Neumann
piarri@orange.fr - 06 33 33 25 76

La révision partielle du PLU n’est qu’un premier pas pour faire face aux obligations de la loi ALUR, à savoir la construction avant 2025 de 1450 loge-
ments dits sociaux, ces derniers étant accessibles à la majeure partie de la population.
Pour ce faire, la municipalité utilise des espaces où l’atteinte à l’environnement bâti sera minimisée : bureaux Investor reconvertis, garages de la rue Paul Painlevé, square Debussy pour lequel nous aurions souhaité un équipement public et sur le vote de l’aménagement duquel nous avons été les seules abstentions face aux votes favorables..
Contrairement au mode de fonctionnement de la décentralisation des trente dernières années, la municipalité devra s’effacer devant le pouvoir de pré-
emption du préfet si celui-ci juge le nombre de logements insuffi sants. Or, nous savons que la municipalité dans certains cas construit moins que ne l’autorise le PLU sur ces terrains.
Notre inquiétude apparaît sur l’architecture et les matériaux de façade retenus ainsi que sur les lacunes de cette densification : habillera-t-on le boulevard avec des platanes ? quand mettra-t-on à l’étude une ligne de transports en commun de type tramway doublant le pont de la A14 à Carrières et désenclavant enfin le carrefour de Chatou, Carrières, Montesson ?
Alors que la A14 est saturée aux heures de pointe et le RER A un malade en sursis, il devrait y avoir une discussion possible avec la Région et la Communauté d’agglomération sur ce sujet que l’on repousse avec assurance dans la rubrique de la fuite en avant.
Quant au stationnement des vélos, cela fait plusieurs années que nous demandons que la ville conclue un accord avec la SNCF pour installer le dispositif sécurisé VELIGO sur le parking désaffecté de la gare. Hélas, malgré l’industrie quotidienne du vol de vélos et l’augmentation de la population, certains rêvent encore d’y voir un immeuble…

Circulation modifiée aux abords de Chatou
La Ville de Montesson procède à des travaux d’assainissement rue du Bout du Parc et Chemin de la Folie du 6 juin au 8 juillet de 8h à 17h.
***
La circulation s’effectuera en demi-chaussée, en alternat par feux tricolores rue de la Voie Poissonnière à Chatou, ainsi que le chemin des Petits Chênes.
***
Le bas de la rue du Bout du Parc et le Chemin de la Folie seront fermés à la circulation.
Horaires d´été de la Police municipale
Du 4 juillet au 21 août.

Lundi au samedi : 11h15 à 19h
Dimanche : 9h à 19h
Circulation modifiée aux abords de Chatou
La Ville de Montesson procède à des travaux d’assainissement rue du Bout du Parc et Chemin de la Folie du 6 juin au 8 juillet de 8h à 17h.
***
La circulation s’effectuera en demi-chaussée, en alternat par feux tricolores rue de la Voie Poissonnière à Chatou, ainsi que le chemin des Petits Chênes.

Ville internet @@@ 2012