Libre expression des élus

Tribunes libres - Juillet/Août 2017

Continuons ensemble

Groupe majorité

Maison Levanneur 2018...
la vision d’un nouvel avenir !

L ’automne dernier l’ensemble du Conseil Municipal a voté le lancement d’un appel à projets pour trouver le prochain affectataire de la Maison Levanneur après le départ du centre d’art qui aura lieu début 2018.
L’objectif de la municipalité était de choisir une activité qui assure le rayonnement du hameau Fournaise et l’attractivité de l’Île des Impressionnistes sans faire peser sur les Catoviens la charge d’entretien du bâtiment.
Le jury constitué de l’ensemble des sensibilités du Conseil Municipal a pu étudier quatre projets, différents par leur nature, leurs objectifs et leurs représentants.
Le choix de la majorité des représentants du jury s’est porté sur la proposition la plus à même de présenter une offre complémentaire à celle existante, susceptible d’attirer une clientèle nouvelle tout en restant en phase avec l’âme du hameau Fournaise.
En effet fidèle à l’esprit immortalisé par les peintres impressionnistes et fauves, la Maison Levanneur se devait de rester un lieu de rencontre pour les artistes et de découverte pour le plus grand nombre.
C’est donc une galerie d’art qui s’installera dans la maison et fera perdurer cette création qui en est le symbole.
Elle s’inscrira dans un projet culturel ouvert, avec une présentation d’artistes accessibles à tous les publics et budgets. Le projet porté par la Société Carla Eastway permettra ainsi le rayonnement local, régional et international de l’ensemble du site.
Lieu d’expositions, de conférences, d’accueil pour les enfants, la nouvelle Maison Levanneur portera une véritable vision pour l’avenir du hameau Fournaise.
Un choix responsable !

 

Cap Chatou

Pierre Grison, Katya Lainé, José Tomas
contact@cap-chatou.fr


Les leçons de la canicule

Une fois de plus, la réalité nous rattrape dans notre vie quotidienne : la canicule de ces premiers jours de l’été est là pour nous rappeler que le changement climatique n’est pas une fiction. Bien sûr, il ne faut pas confondre météo et changement à long terme, mais les scientifiques sont formels : la température de cette canicule sera monnaie courante avant la fin du siècle.
Alors il ne suffit pas de critiquer le président Trump, nous devons tous agir, cela veut dire pour nous Européens, émettre 4 fois moins de gaz carbonique (CO2) qu’aujourd’hui. Pour atteindre cet objectif, la municipalité ne peut se contenter de réduire sa propre consommation d’énergie. Certes elle doit être exemplaire, mais surtout elle doit être l’animateur d’un vaste mouvement incluant tous les acteurs : citoyen, artisans financeurs, experts techniques, commerçants, associations..., unis sur ce même objectif de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre (GES).
La démarche est aujourd’hui connue : de nombreuses villes s’y sont lancées, et nous donnent la marche à suivre : d’abord bien évaluer ce qui, dans la vie des catoviens et de l’agglomération, émet le plus de GES (chauffage, transport, alimentation...) puis mettre en oeuvre les actions correctrices les plus adaptées au tissu local. Certaines seront d’ordre individuelle, d’autres nécessiteront un engagement de la collectivité.
Cette démarche prend du temps, demande un effort de chacun, mais elle seule se révèle efficace et de plus permet de revivifier le tissu local. Et surtout ce n’est qu’à ce prix que nous serons fiers de la planète que nous laisserons à nos enfants.
Prenons le temps d’y réfléchir pendant l’été, et rendez-vous à la rentrée pour initier un tel mouvement.

 

Chatou c'est vous

Emmanuel Loevenbruck, Clémentine Masson,
Vincent Grzeczkowicz
www.chatoucvous.fr

Un jury comme les autres et encore une occasion manquée

Nous sommes 8 à participer au jury de l’appel à projets de la Maison LEVANNEUR : 5 élus de la majorité, 2 de l’opposition, 1 expert.
4 projets en lice : 2 projets de coworking tournés vers le développement local, 2 projets vers l’art et la culture. 2 projets Haut de gamme avec une retombée financière certaine - 2 projets plus grand public avec recours au bénévolat et aux associations locales. A l’issue des 4 présentations de 30 minutes, toutes de qualité, vient le moment du choix.
Monsieur le Maire commence en 2 minutes par donner son avis, éliminant une proposition demandant un effort à la municipalité et réduisant à l’excès les 3 autres propositions bien que nous ayons en main une grille de dépouillement avec de multiples critères. Puis les membres de la majorité abondent sur ce qui vient d’être dit.
L’expert choisi par la mairie donne son point de vue après. Enfin, les deux personnes de l’opposition donnent un autre point de vue. Débat réduit à une quinzaine de minutes. Unanimité sur un projet moins les 2 voix de l’opposition. Le travail de plusieurs mois vient de se terminer sans véritable débat, sans méthode, sans recherche d’optimisation des projets. Il faut aller vite maintenant alors que les projets ont été rendus il y a plus de 3 mois !
Quelle occasion manquée avec ce processus de décision unilatéral que l’on constate dans tous les jurys et dont on vous donne un exemple ici en décrivant sommairement la partie visible !
Quelle occasion manquée en passant à côté d’une vraie ambition pour ce lieu qui associerait les catoviens, en choisissant un projet si déconnecté du local !
Nous restons figés dans le passé qui n’apporte ni développement, ni enthousiasme.
Une galerie d’art contemporain prendra la place du musée d’art contemporain.
Une différence essentielle : vous pourrez acheter les oeuvres si vous les aimez et si vous avez de quoi les acheter !
Nous demandons une évaluation fin 2018 afin de mesurer les conséquences de ce choix unanime de la majorité municipale.

 

Objectif Chatou

Pierre Arrivetz - Lee Neumann
piarri@orange.fr - 06 33 33 25 76

Un fauteuil pour 16 : la suite

Dernièrement, la campagne des législatives a frappé. Sauf notre groupe qui maintient une ambition purement locale, tous les autres groupes du conseil municipal ont eu un candidat présent dans ces élections nationales. Il y avait en tout 16 candidats et dans ces ambitions galopantes, les trois candidats de Chatou ont pensé, pour certains à un faire-valoir supplémentaire en vue des municipales, et pour d’autres, à une légitimité électorale.
Il en est résulté une abstention écrasante au milieu d’une vague présidentielle assise sur 10 % des inscrits. Quant aux scores de nos collègues de l'opposition, ceux-ci ont recueilli 2,5 fois moins de voix à Chatou que lors des municipales de 2014. Ce résultat suggère un renouvellement mais doit préserver de tout aveuglement.
En effet, des problèmes de fond dépassant la commune et que nous avons été les premiers à soulever il y a maintenant plusieurs années sont d’actualité : l’exigence posée par la loi ALUR de construire 1430 logements sociaux supplémentaires à Chatou – cette loi ne sera donc pas amendée vu les résultats (le maire candidat était pour l'amendement)-, l’absence totale de regard et de développement patrimonial dans nos villes par une classe politique qui a oublié depuis trop longtemps que la France était la première destination touristique au monde, l’absence d’investissement dans une politique de transport en commun à 20 kilomètres de Paris entraînant une asphyxie de la circulation et de l’activité dans notre ville. Vont s’ajouter le risque de transfert des permis de construire et des PLU à la communauté d’agglomération pléthorique établie par décret sous le gouvernement Hollande. Et que va devenir l’Ile de Chatou, proie d'investisseurs sans scrupule et d'activités culturelles en déroute ? il y aura certainement des combats à mener. Sans vous, ils seront perdus.

Rue Georges Clemenceau
La voie est rouverte à la circulation.
Quais de l´Amiral Mouchez et du Nymphée
La voie est rouverte à la circulation.
Rue Georges Clemenceau
La voie est rouverte à la circulation.
Rue Georges Clemenceau
La voie est rouverte à la circulation.
Rue Georges Clemenceau
La voie est rouverte à la circulation.
Rue Georges Clemenceau
La voie est rouverte à la circulation.

Ville internet @@@ 2012