Budget 2012

Archives > Budget 2014 > Budget 2013 > Budget 2012 > Budget 2011 > Budget 2010 > Budget 2009 > Budget 2008

Un budget 2012 tourné vers l’avenir

Visuel : prĂ©sentation du budget 2012Budget 2012► TĂ©lĂ©chargez le budget primitif de la Ville 2012
47 310 416 €
dont 35 944 295 € en fonctionnement, soit 76 % 11 366 121 € en investissement, soit 24 %


Le 15 décembre dernier, le Conseil Municipal a voté son budget 2012. Il s’inscrit dans la continuité de la mandature. Cette année encore, la fiscalité communale n’augmentera quasiment pas. Cet effort permanent de maîtrise de nos taux fait désormais de Chatou la ville la moins imposée des communes des Yvelines de plus de 10 000 habitants appartenant à une intercommunalité. Une modération fiscale qui ne freine en rien sa politique d’investissement. Bien au contraire ! Avec plus de 11 millions d’euros destinés à la réhabilitation ou à la construction de grands équipements, l’exercice 2012 s’avère particulièrement riche en projets.

 

Éric Dumoulin - Maire adjoint chargé des FinancesFidèle à sa ligne de conduite, la municipalité a présenté un budget 2012 à la fois rigoureux et volontariste.

Rigoureux dans la gestion de ses dépenses courantes, il cherche à parfaire en permanence son offre publique. Le contexte économique durablement contraint ainsi que la volonté de la municipalité d’assurer un service de qualité au meilleur coût nous conduisent à travailler en permanence sur l’amélioration de notre performance. Lors du départ d’agents (retraite, mutations vers d’autres collectivités...), une réflexion est systématiquement menée pour repenser les organisations en fonction des missions à accomplir et des compétences disponibles. Parallèlement, les services travaillent au développement d’outils informatiques afin de faciliter la vie des catoviens (téléchargement, télépaiement...) et d’entrer de plain-pied dans l’e-administration. un « comité performance », composé d’élus et de directeurs de services, pilote l’élaboration et la mise en oeuvre de ces différents axes. audelà des chiffres, notre section de fonctionnement reflète parfaitement cette philosophie d’action désormais bien établie.

Volontariste, le budget 2012 fait la part belle aux investissements. une priorité indispensable pour améliorer notre offre de proximité, compléter l’éventail de nos équipements structurants et préparer l’avenir. Fin de la réhabilitation de la place maurice Berteaux, construction du conservatoire de musique et de danse, de l’espace jeunesse et du pôle associatif, aménagement du Parc de l’europe, lancement du projet de regroupement des tennis et des terrains de pétanque... La liste est longue des grands projets finalisés ou lancés cette année. Leur chiffrage pour 2012 s’établit à 7 millions d’euros. et ce, au-delà des travaux d’investissements courants (voirie, réfection des écoles, crèches et bâtiments communaux, travaux de développement durable...) qui s’élèveront à 3,2 millions d’euros.

Les contours de cet effort sont parfaitement maîtrisés. une partie non négligeable sera en effet prise en charge grâce à notre capacité d’autofinancement. La politique de désendettement menée par la ville depuis 2004 permettra en second lieu de recourir à l’emprunt pour financer le solde de ces travaux, sans compromettre la solvabilité de chatou. L’encours de notre dette devrait ainsi se stabiliser à 20,5 m€ hors report d’emprunt en fin d’année 2012, soit 680 € par habitant, ce qui reste très nettement inférieur au niveau moyen des communes de même strate (1 167 €).

Plus que jamais, notre ville, par le sérieux de sa gestion et le dynamisme de ses choix, s’attache à répondre aux besoins présents et futurs des Catoviens.

OĂą va votre impĂ´t ?
ShemaSur 100 €, la ville
de Chatou consacre :



20 € Actions
de services publics



17 € Enseignement
et Centres de loisirs



11,5 € Voirie
et l'Environnement


12 € Crèches

7,5 € Sport
et Jeunesse
4 € Remboursement
de la dette

18 € Culture


5 € Sécurité
4 € Action Sociale
et Économique
1 € Urbanisme et Logement

 

 

 


La répartition du budget 2012

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT 35 944 295 €

Les dépenses de fonctionnement correspondent aux salaires du personnel municipal, à l’achat de fournitures ou de services, aux subventions aux associations, aux frais généraux de fonctionnement (électricité, téléphone, balayage de la voirie, entretien des espaces verts, assurances, taxes diverses...) et aux paiements des intérêts des emprunts.


Cliquez pour agrandir

DÉPENSES D’INVESTISSEMENT 11 366 121 €

Les dépenses d’investissement servent à entreprendre, améliorer et développer le patrimoine de la ville.

Cliquez pour agrandir
RECETTES DE FONCTIONNEMENT 35 944 295 €

Les recettes de fonctionnement proviennent des contributions directes (taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti et compensations de l’État), de la taxe additionnelle aux droits de mutations du département, de la caF, les produits d’exploitation correspondent à la participation des usagers aux services (cantine, crèches, piscine, accueils de loisirs...).

Cliquez pour agrandir


RECETTES D’INVESTISSEMENT 11 366 121 €

Les recettes d’investissement sont composées de l’épargne, des subventions et dotations reçues de l’État, de la région, du département, et des emprunts.
Cliquez pour agrandir

 

Fiscalité : Chatou en pôle position

 

Fiscalité : Cliquez sur le shema pour l'agrandir
Chatou est désormais la commune de plus de 10 000 habitants des Yvelines appartenant à une inter-communalité dont le cumul des deux principaux taux d’imposition est le plus faible.


►Cliquez sur les shemas pour les agrandir


Focus sur les villes de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine

 

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La dette de la ville

 

 

Au 1er janvier 2012, elle s’élève à 17 535 752 € soit 576 € par habitant. Comme la Ville s’y était engagée, l’encours de la dette n’a cessé de décroître depuis 2005 et est inférieur à la moyenne de la strate (dernière moyenne nationale connue au 01/01/2011 : 1 167 €). Le désendettement a permis de réduire fortement les frais financiers.

 

 

 

 

Les investissements 2012

 

Conservatoire / Espaces Jeunes et associationsLes grands projets

• Construction d’un Conservatoire / Pôle Jeunes / espace Associations

Les travaux de ce bâtiment ont démarré en novembre 2011 pour une ouverture en 2013. Ce nouveau pôle regroupera dans un seul lieu, la médiathèque, le conservatoire, le pôle jeunes et l’espace associations.
• Parc de l’europe
Après la concertation en 2010, les travaux démarrent pour une ouverture prévue cet été.
• Rénovation de la Place Maurice Berteaux
Le réaménagement de la place Maurice Berteaux se termine, avec le parvis jardiné.

 

Centre sportif Roger CorbinQuelques travaux significatifs en 2012

• Salle des Champs-Roger

Réaménagement des salles destinées aux associations
• Rue des Beaunes
Réfection de l’assainissement, des trottoirs, de la chaussée, enfouissement des réseaux aériens, pose des candélabres
• Parvis du collège Auguste Renoir
Aménagement du parvis à la fin des travaux du collège, réalisés par le Conseil Général des Yvelines.
• Parc Renoir
Remplacement des jeux
• Travaux dans les écoles maternelles
Dans le cadre du développement durable et des économies d’énergie Les Sabinettes :
remplacement des fenêtres et isolation du toit. Ernest Bousson : réhabilitation des offices
• Crèche du Vieux Moulin
Réhabilitation de l’office
• Centre sportif Roger Corbin
Travaux de peinture et de remise aux normes de la grande salle

 

Les activités des services en 2011

 

club LISACTION SOCIALE
Logement
650 demandes de logement, 320 premières demandes / 330 renouvellements
Seniors
650 personnes accueillies / 75 adhérents au club LIS

CULTURE
24 spectacles / 9 402 entrées / 5 festivals et journées à thème
Médiathèque
5 337 abonnés soit 20 % de nouveaux inscrits / 62 000 documents / 210 000 prêts
Conservatoire
930 élèves / 59 disciplines enseignées / 135 manifestations
Musée Fournaise
9 465 visiteurs / 840 oeuvres constituent la Collection du Musée / 2 expositions
ConservatoireCEHA (Centre d’Étude d’Histoire de l’Art)
662 élèves / 468 abonnés / 86 visites dont 35 grandes expositions
Cinéma Louis Jouvet
77 films diffusés / 62 000 spectateurs
Maison Pour Tous
1 016 adhésions / 40 manifestations

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI
60 nouveaux commerces et entreprises accompagnés dans leur implantation sur la Ville / 13 manifestations / 1 860 passages à l’antenne « Perspectives et Emploi » / 300 accompagnements individuels de demandeurs d’emploi

ÉDUCATION
2 547 élèves scolarisés dans les écoles publiques / 736 dans les écoles privées
Garderies
91 enfants le matin et 285 le soir en maternelle / 262 enfants le matin en élémentaire
Classes de découverteÉtudes surveillées
405 élèves
Restauration municipale
4 200 repas par jour - 80 % des élèves en maternelle et 85 % en élémentaire déjeunent à la cantine
Accueils de Loisirs le mercredi
242 enfants en primaire / 217 en maternelle
Classes de découverte
8 classes / 199 élèves en élémentaire
Enseignement de l’anglais par visioconférence
230 élèves / 9 classes de CM2

ÉTAT CIVIL
4 302 passeports / 2 837 cartes d’identité / 2 420 inscriptions électorales / 421 naissances / 101 mariages / 228 décès / 122 inhumations

JEUNESSE ET SPORTS
FĂŞte de la Jeunesse et des sports
5 000 visiteurs / 56 stands
Conseil Municipal des Jeunes
18 jeunes / 28 réunions / 9 évènements organisés par les jeunes
Conseil Municipal des JeunesConseil Local des Jeunes
13 jeunes / 12 réunions / 4 projets en cours
Maisons de quartier
314 inscrits / 273 jours d’ouverture
Colonies de vacances
114 participants
Point Information Jeunesse
2 886 personnes accueillies
Sports
1 000 inscrits aux activités municipales / 5 000 adhérents dans les associations sportives / 131 cartes délivrées pour les tennis municipaux / 75 enfants à Sport Poussins / 12 390 heures d’ouverture des équipements sportifs (centres sportifs et stade) / 280 participantes à l’Alphonsine
Piscine
146 833 entrées

PETITE ENFANCE
Accueil municipal collectif (crèches et haltes-garderie)
782 enfants / 564 941 heures d’accueil
Accueil familial (assistantes maternelles)
151 enfants

POLICE MUNICIPALE
482 habitations surveillées dans le cadre de l’Opération Tranquillité Vacances / 80 patrouilles pédestres / 3 673 contraventions établies
Espaces Verts
SERVICES TECHNIQUES
Espaces Verts
156 sites d’espaces verts (parcs, squares, terrains de sports...) soit 25 hectares 97 000 fleurs plantées
Urbanisme
134 permis de construire / 188 déclarations de travaux / 4 permis de démolir / 26 certificats d’urbanisme








Ville internet @@@ 2012