Petite enfance

Relais d’Accueil Petite Enfance


Relais d’Accueil Petite Enfance
Relais d’Accueil Petite Enfance
Le Relais Familles Assistantes Maternelles, RFAM, se transforme en Relais d’Accueil Petite Enfance, RAPE. Instaurée par le Conseil général dans le cadre de la politique petite enfance, cette évolution, nécessaire pour les familles catoviennes, permet d'élargir l'offre de garde à disposition des parents en référençant les auxiliaires parentales. Ces dernières pourront désormais accéder aux différents dispositifs d'accompagnement et formations dont bénéficient les assistantes maternelles.

Assistante maternelle, auxiliaire  parentale : quelle différence ?
Notre ville compte 100  assistantes maternelles qui accueillent 292 enfants de moins de trois ans. Agréées et formées par le Conseil général, elles accueillent chez elles deux ou trois enfants, âgés de 12 semaines à 3 ans.
Les  auxiliaires parentales travaillent au domicile des familles, et ne sont pas soumises à un agrément ou à une obligation de formation. À Chatou, environ 300 enfants de moins de trois ans sont pris en charge par des auxiliaires parentales.

Du RFAM au RAPE
Le RFAM propose aux familles catoviennes une information sur l’offre globale de la commune concernant l’accueil des enfants de moins de 3 ans : les services rendus par la Ville, les professionnels et l’accueil individuel, et les partenaires institutionnels. Sa mission initiale est d’accompagner les parents et les assistantes maternelles dans leur relation employeur/ salarié. Le relais participe à l’accompagnement des pratiques des assistantes maternelles, des temps d’accueil jeux ou de travail pratique.
Actuellement, les auxiliaires parentales ne bénéficient pas de ce dispositif : l’évolution du RFAM en RAPE permet désormais de les y intégrer, grâce au contrat d'objectifs et de moyens, signé entre la Ville et le Conseil général. Comme le RFAM, le RAPE reste donc un lieu d’informations et d’accompagnement pour les familles et les professionnelles. C’est également un lieu d’observation pour faire émerger les besoins concernant la petite enfance. En effet, le taux féminin d'activité sur la commune était en 2010 de près de 90 %.

Pourquoi cette évolution ?
Pascale Lery, première maire adjoint à la Famille, à la Solidarité et aux Seniors, a souhaité que les familles employant des auxiliaires parentales puissent avoir le même type d’aide administrative et d’accompagnement qu'avec les assistantes maternelles.
Depuis 2010, la Ville va dans ce sens et accompagne les parents dans leurs démarches administratives, et les auxiliaires parentales dans leurs pratiques ou l’accueil jeux pour les enfants.
Faire évoluer le RFAM en RAPE permet de formaliser, d’officialiser et de développer ces pratiques.


  LES OBJECTIFS DU RAPE
- Accueillir et renseigner les parents en recherche d’une solution d’accueil pour leur enfant (assistante maternelle, établissement d’accueil du jeune
  enfant ou auxiliaire parentale).
- Accueillir et renseigner les auxiliaires parentales en recherche d’enfants à accueillir au domicile des parents.
- Ouvrir ses temps collectifs et ses activités d’éveil aux auxiliaires parentales et/ou leur réserver des ateliers et des groupes de parole selon les
  thématiques spécifiques.
- Les auxiliaires parentales, inscrites auprès du RAPE, suivront une formation de 18 h qui leur permettra d’acquérir ou de renforcer certaines
  compétences.

 

Contact :
RAM RAPE
4 rue du Général Colin
ram@mairie-chatou.fr
01 39 13 67 10

Garde partagée > retrouvez les annonces en ligne


 

Trouver une assistante maternelle grâce au Conseil général des Yvelines : http://www.yvelines.fr/assistante-maternelle/









Ville internet @@@ 2012