Cneai = CENTRE NATIONAL ÉDITION ART IMAGE
un nouveau modèle de rencontre avec l’art

Île des Impressionnistes / Hameau Fournaise
78400 Chatou / + 33 1 39 52 45 35 / www.cneai.com

Horaires d'ouverture : Du mercredi au dimanche de 13h à 18h. Tous les jours sur rendez-vous.

Maison Flottante - Ile des ImpressionnistesMaison Levanneur
Les 29 et 30 septembre 2012, le Cneai n’a pas seulement inauguré ses espaces rénovés mais surtout un nouveau projet artistique et culturel, une nouvelle façon d’envisager un espace pour l’art et le public. Installé à Chatou depuis 1997 sur l’Île des impressionnistes, qui doit son nom au souvenir de Renoir et Maupassant qui, parmi tant d’autres peintres et écrivains, fréquentaient les guinguettes de l’île, le Cneai occupe la Maison Levanneur, elle-même ancien restaurant et lieu de naissance du Fauvisme pour avoir abrité le premier atelier des peintres André Derain et Maurice de Vlaminck au tout début du 20e siècle.
Transformés par l’agence d’architectes Bona-Lemercier, les espaces de la Maison
Escalier suspendu CneaiLevanneur prennent une nouvelle dimension propice à la rencontre de l’art : tout y est lumineux, unifié par un traitement des surfaces dans un même ton de gris, par un mobilier modulable et un escalier suspendu en acier bichromaté conçus spécialement.

D’abord consacré aux recherches des artistes contemporains dans le domaine de l’estampe, le Cneai s’intéresse aujourd’hui plus largement aux œuvres média qui – comme la gravure en son temps – intègrent dès leur conception l’acte de diffusion. Reproductibles et transmissibles, éminemment démocratiques, ces œuvres peuvent prendre de nombreuses formes : livre, disque, film, affiche, tract, carte postale, magazine, site Internet…
La Maison FlottanteCneaiDepuis septembre 2012, une nouvelle voie s’est ouverte sur un modèle coopératif. À la manière d’un producteur indépendant opérant dans les marges de la culture dominante, tel qu’il en existe dans le cinéma ou l’édition, le Cneai invite artistes, graphistes, commissaires d’exposition, éditeurs, collectionneurs, et universitaires, écoles d’art – français et internationaux – à penser, ensemble, des projets artistiques et éditoriaux pour le lieu ou hors les murs ; à écrire une histoire de l’art parallèle. Les espaces extérieurs de l’île ainsi que la Maison Flottante, résidence sur l’eau conçue en 2006 par Erwan et Ronan Bouroullec pour les artistes invités, début de la promenade artistique. Puis le visiteur traverse 8 autres espaces ou « points de vue », depuis la grande presse d’imprimerie – toujours en fonctionnement – au rez-de-chaussée, jusqu’à la salle de Cneairecherche qui permet de deviner l’ampleur de la collection FMRA au deuxième niveau ; une collection de publications d’artistes unique en son genre, en constante augmentation : du catalogue de plusieurs centaines de pages à l’éphémère carton d’invitation en passant par des enregistrement sonores, des magazines.
Des week-end « festival » sont proposés où se succèdent performances, concerts et tables rondes, chaque séquence d’exposition invite le visiteur à initier le dialogue, à devenir acteur de ce qu’il voit, à abandonner l’attitude de la contemplation respectueuse.

 

cneai = 15 ans
L’oeuvre média =

Le Cneai fédère depuis sa création une scène artistique vivante et décloisonnée qui définit le champ de l’œuvre média : une scène artistique émancipée des catégories institutionnelles, étendue aux domaines du son, de l’écrit, de la performance. Un acte artistique souvent industriel dont le livre et le disque sont les plus anciens représentants. Le Cneai est dédié à la publication d’artiste, le lieu d'un acte artistique qui pose la transmission comme forme. Et si publier signifie étymologiquement rendre public, on comprendra que la transmission, la diffusion et la réception de l’art sont trois indices fondamentaux de l’activité du Cneai. La publication d’artiste ouvre aujourd’hui très largement ses frontières : impression numérique ou offset, bande sonore, numérique ou vidéographique, gravures, multiples, objet industriel ou artisanal, tirage photographique, photocopie…Ces formes portent en elles l’idée de publication qui remet en cause les standards d’unicité, de signature et de sacralisation attribués par convention à l’œuvre d’art classique.

Quinze ans !
Exposition / action

Depuis quinze ans, le Cneai a réalisé 70 expositions et plus de 300 évènements artistiques publiques (de François Morellet, Peter Downsbrough, Allen Ruppersberg ou Robert Morris à Tatiana Trouvé, Claude Closky, Samon Takahashi, Claude Rutault ou Lee Renaldo). C’est en 2007 qu’a été créée la Maison flottante, dessinée par Erwan et Ronan Bouroullec. Depuis, plus de 80 artistes, curateurs et autres auteurs ont été accueillis en résidence de projet (Claude Lévêque, Brigitte Fontaine, Mathieu Copeland, Denicolai et Provoost…).
Durant l’année 2011, les travaux de restructuration de la Maison Levanneur ont amené le Cneai à investir temporairement la galerie du 20 rue Louise Weiss à Paris. Dédiée au partage de l’autorité artistique, la programmation du Cneai de Paris a privilégié les dispositifs de travail aux expositions collectives. Les invitations « cartes blanches » ont donné lieu à des présentations publiques sous des formes ouvertes : display, performance, discussion, production, édition… Qui s’affranchissent naturellement de l’institution.
www.cneai.com/evenement


Édition
Mais le Cneai est aussi éditeur. Depuis sa création, les multiples produits par les artistes ont permis de constituer un fonds de cinq cent pièces (collection Multiple). Plus de 200 artistes ont été invités à questionner la notion de multiples en créant des pièces aussi diverses que des gravures, des magazines, des objets, des logiciels, des DVD…
www.cneai.com/editions/#multiples

Le Cneai publie en outre les artistes et les auteurs qui placent la pratique éditoriale au rang de pratique artistique (catalogue publication). L’absence de ligne graphique identifiable conforte le souci d’adapter la forme aux contenus. La coédition est devenue un principe essentiel pour soutenir et désigner d’autres pratiques éditoriales, expérimentales, et favoriser la diffusion. En fil conducteur, les thématiques reposent sur la notion de partage de l’autorité artistique dans le processus de l’édition. Le Cneai a publié une soixantaine de livres d’artistes tels que Guy de Cointet, Continuous Project, Yona Friedman, Michalis Pichler, Hans-Peter Feldmann, Michael Riedel, Allen Ruppersberg, Yann Sérandour pour n’en citer que quelques-uns.
www.cneai.com/editions/#publications

Recherche / collection
Constituant une histoire de l’art parallèle, le Cneai a réunit une collection d’éphéméras (collection FMRA), composée de près de 11 000 œuvres publiées : livres d’artistes, vinyles, magazines, posters, flyers, stickers, cassettes, dépliants, cartes postales, CD, DVD, pages Web, livres de coloriage…etc. Axée sur le 20e siècle, la collection prend sa source dans les années 60. Plus de 2 000 artistes sont représentés dans cette collection, par la part de leur œuvre la moins connue et parfois la plus engagée. Elle est la base de nombreuses recherches pour les jeunes ou moins jeunes curateurs, sur le thème de l’archive, de l’œuvre-média et de la micro-édition.
www.collection-fmra.org

Public
Le Cneai élabore avec imagination une politique de relations avec l’ensemble de ses publics. Ses propositions de médiations visent à favoriser une appropriation de l’art à l’échelle tant collective qu’individuelle. Au regard de sa double mission éducative et culturelle, le service au public se caractérise par sa relation avec le monde de l’éducation mais aussi celui de l’entreprise, de l’hôpital, le public associatif comme le public du réseau social. Une centaine de workshops sont organisés chaque année.
www.cneai.com/public

Salon
Le Cneai est également l’organisateur depuis 2004, du Salon Light, rendez-vous international de la micro-édition et de la publication d’artiste. Organisé sur trois jours, en parallèle de la FIAC, le Salon Light rassemble une trentaine d’éditeurs français, européens et internationaux. Avec le Salon Light #9 qui aura lieu au Palais de Tokyo les 19, 20, 21 octobre 2012, le Cneai confirme son engagement et son soutien aux éditeurs expérimentaux qui couvrent le champ de l’art et de ses frontières - sciences humaines, graphisme, son, poésie - et maintient son désir de rendre visible les artistes, confirmés et en devenir.
www.cneai.com/salon_light

Website
Enfin, le Cneai est heureux d'annoncer la création et l’ouverture progressive de ses sept sites thématiques. La présentation de sa programmation, d’actualité et historique, est ainsi maintenant rendue accessible au public. Sept sites thématiques distinguent dorénavant ses différentes activités : Événements, Publications, Multiples, Recherche, Publics, collection Fmra, Salon light, Maison flottante. Le site historique Container 1997-2007 a été figé et « conservé » comme œuvre.
Ces créations sont le résultat d'une commande passée à six graphistes différents : Pierre Vanni, Gaël Hugo, Raphaël Bastide, Guillaume Grall, Christophe Jacquet (Toffe), Alain Bellet, sous la coordination de Christophe Salaün.
www.cneai.com

Je suis retenu à Chatou…
Initialement constituée de plusieurs îles distinctes, l’Île de Chatou s’est métamorphosée au cours des siècles. L’histoire de l’île de Chatou, nommée depuis Île des impressionnistes, est intimement liée à l’usage et au symbolisme de la Seine. Au 18e siècle, on réunit cet ensemble d’îlots à l’aide de digues afin d’augmenter l’intensité du courant et améliorer l’efficacité de la machine de Marly qui achemine l’eau de la Seine jusqu’aux jardins de Versailles. Au 19e siècle, c’est le chemin de fer qui va radicalement transformer ce paysage en le rendant facilement accessible aux citadins qui viennent alors profiter des plaisirs de la baignade et du canotage. C’est au restaurant Fournaise que se retrouvent peintres et écrivains comme Claude Monet, Alfred Sisley, Edgar Degas, Edouard Manet, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Gustave Caillebotte, Guy de Maupassant qui évoque la vie de l’île dans plusieurs nouvelles ou encore Auguste Renoir qui devient par ses tableaux le chroniqueur de la vie du fleuve. « Je suis retenu à Chatou à cause de mon tableau, écrit-il à un ami. Vous serez bien gentil de venir déjeuner. Vous ne regretterez pas votre voyage, c’est l’endroit le plus joli des alentours de Paris ». Ce tableau est Le déjeuner des canotiers peint en 1881 sur le balcon du restaurant. Au début du 20e siècle, André Derain, natif de Chatou, et Maurice de Vlaminck s’installent dans le restaurant Levanneur voisin de la Maison Fournaise et y établissent un atelier. Nourris de littérature et fascinés par l’art primitif, ceux que l’on allait appeler les Fauves, préfigurent - bien plus peut-être que les impressionnistes - les bouleversements à venir de l’art moderne et contemporain. Près d’un siècle plus tard, ce destin artistique de l’île et de Chatou s’incarne à nouveau lorsque le Cneai s’installe dans la Maison Levanneur en 1997.

Sylvie Boulanger
Issue d’une formation croisée en Sciences politiques, Histoire de l’art et Lettres Moderne (I.E.P Paris- Sorbonne Paris 4- école du Louvre), Sylvie Boulanger dirige le Cneai depuis 1997. Elle a été commissaire d’une centaine d’expositions, a publié plus de soixante-dix ouvrages (livres d’artistes, revues, catalogues) et produit quelques documentaires. Elle est chercheur associée de plusieurs programmes d’enseignement supérieur, contribue à des revues scientifiques comme la revue Multitudes et donne des conférences dans des écoles d’art et universités. Elle a fondé l’agence de production APC (Art Public Contemporain) qu’elle a dirigé pendant dix ans après avoir été directrice adjointe « exposition et communication » à la délégation aux arts plastiques du ministère de la Culture.


cneai

Île des impressionnistes, 78400 Chatou - tél : (33) 1 39 52 45 35, fax : (33) 1 39 52 43 78

Pour en savoir plus :
www.cneai.com - cneai@cneai.com
Démarchage abusif
Aucune entreprise n´est mandatée par la Ville de Chatou pour vendre des espaces ou des insertions publicitaires.
Guide des associations
L´édition 2016-2017 est disponible ! Téléchargez-le
Démarchage abusif
Aucune entreprise n´est mandatée par la Ville de Chatou pour vendre des espaces ou des insertions publicitaires.
Démarchage abusif
Aucune entreprise n´est mandatée par la Ville de Chatou pour vendre des espaces ou des insertions publicitaires.
Démarchage abusif
Aucune entreprise n´est mandatée par la Ville de Chatou pour vendre des espaces ou des insertions publicitaires.
Démarchage abusif
Aucune entreprise n´est mandatée par la Ville de Chatou pour vendre des espaces ou des insertions publicitaires.

Ville internet @@@ 2012