Histoire

Catoviens célèbres : Henri Léonard de Bertin (1720-1792)

Un homme d’Etat éclairé

Henri de BertinSeigneur de Chatou de 1762 à 1791, Henri de Bertin, promoteur des sciences et amateur d’art éclairé, est un des grands hommes d’Etat de la fin du XVIII°siècle. Issu d’une famille bourgeoise du Périgord et héritier de la fortune de son père, il exerce de très nombreuses fonctions : Maître des requêtes, Intendant, Lieutenant général de police et enfin Contrôleur Général des Finances et ministre d’Etat de Louis XV. Celui-ci le fait Grand Trésorier de l’ordre du Saint Esprit lui conférant ainsi titres de noblesse et blason. A la mort de Louis XV, Bertin sera un des rares ministres à conserver la confiance du jeune Louis XVI. Passionné d’agronomie, il est l’un des grands promoteurs du mouvement agricole de la fin du XVIII° siècle. Lors de son passage à Lyon, il y fait ouvrir l’école vétérinaire. Il fait de l’agriculture une des priorités de son ministère. Il encourage le dessèchement des marais, les défrichements et crée les premières sociétés d’agriculture.

Le Seigneur de Chatou

Lorsqu’il acquiert le domaine de Chatou et de Montesson en 1762, c’est en partie pour en faire un domaine d’expérimentation d’agricole, où il pourra cultiver notamment la pomme de terre, dont il est, avec Parmentier, un fervent partisan.

Le Seigneur de Chatou

Il fait très vite aménager dans son nouveau domaine de magnifiques jardins d’ornement. Il y développe un immense potager et une exploitation maraîchère alimentés par un système d’irrigation complexe. Il fait construire une bergerie, une volière…Il entreprend également la restauration du « Château Vieux », demeure des seigneurs de Chatou.
Ami de Soufflot, il lui commande les plans d’un Nymphée, aboutissement du système d’irrigation et œuvre ornementale pour les jardins. Il lui demande également d’assurer la construction d’un nouveau château, appelé Château Neuf, ensemble de bâtiments imposants comprenant plus de soixante douze pièces.
Lorsque Bertin s’y installe définitivement en 1781, il est à la tête d’un magnifique domaine qu’il n’a cessé d’agrandir par de nouvelles acquisitions.

L’exil et la dispersion du domaine

Mais au lendemain de la Révolution, face à l’hostilité des habitants, il s’exile volontairement et il meurt brutalement à Spa en 1792. Son domaine est vendu à Mme de Feuquières en 1791.
De la Seigneurie de Bertin, il ne reste aujourd’hui que le Nymphée de Soufflot heureusement préservé et les armoiries qui sont devenues celles de la ville.

 

Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com
Chenille processionnaire du pin
Propriétaire ou locataire : si vous constatez la présence de cocons dans votre jardin, faites appel à un élagueur pour les faire supprimer. Infos : www.fredonidf.com

Ville internet @@@ 2012