Attention aux arnaques

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes vous met en garde contre les sites administratifs frauduleux et les prestations de dépannage frauduleuses.

Publié le 25 October 2018

Faux sites administratifs : attention aux arnaques !

Faux sites administratifs
DR
Depuis quelques années les démarches administratives s’effectuent via Internet : refaire une carte grise, demander un acte de naissance, prendre un rendez-vous pour un passeport… mais chaque année un million de Français sont abusés.

Quelques points d’alerte

  • Ils sont souvent affichés en premier puisqu’ils paient pour être mieux référencés par les moteurs de recherche contrairement aux sites officiels.
  • Ils se servent d’artifices visuels : drapeau tricolore, Marianne, faux logos de l’administration.
  • Ils vous demandent de payer alors que beaucoup de documents administratifs sont gratuits.

Soyez vigilants et attentifs

  • Privilégiez le portail de l’administration qui recense tous les sites officiels : www.service-public.fr 
  • Vérifiez l’URL, les sites officiels de l’administration française se terminent par « gouv.fr » ou « .fr » jamais par « gouv.org » « .gouv.com » ou « -gouv ».
  • Utilisez un site sécurisé qui commence par https et ne révélez jamais d’informations personnelles sur un site non officiel.

Rappel :

Toutes les démarches administratives (demande de documents, prise de rendez-vous…) effectuées via le site Internet de la ville www.chatou.fr sont gratuites.

Faites-vous dépanner, pas arnaquer !

depannage arnaques
DR

Dix conseils pratiques : 

  • Attention aux prospectus d’aspect "officiel" avec des numéros utiles déposés dans les entrées d’immeubles, les boîtes aux lettres ou chez certains commerçants ; n’utilisez pas ces numéros de téléphone.
  • Élaborez vous-même votre liste de numéros d’urgence par avance.
  • Ayez recours à des professionnels recommandés par vos proches, des fédérations professionnelles ou préalablement identifiés.
  • N’acceptez pas des réparations au motif qu’elles seront prises en charge par votre assureur.
  • Ne faites que les travaux d’urgence, les prestations supplémentaires pourront être effectuées plus tard.
  • Avant toute intervention, demandez à consulter les tarifs et exigez un devis détaillé et écrit, ne signez aucun devis qui vous paraisse démesuré.
  • Si le devis est trop élevé ou s’il n’est pas clair, ne donnez pas suite et contactez un autre prestataire.
  • Conservez les pièces remplacées ou annoncées comme défectueuses.
  • Déposez un double de vos clefs chez une personne de confiance : gardien, proches...
  • Porte claquée à minuit ? Une nuit d’hôtel peut être la solution la moins onéreuse ?

www.economie.gouv.fr/dgccrf