Flash infos

En raison d'un problème technique, suite à une fuite d'eau, la piscine Jean-François Henry est fermée jusqu'à nouvel ordre. La Ville a immédiatement diligenté les interventions nécessaires et demandé aux équipes de mettre tout en œuvre afin de réouvrir au plus vite. Merci de votre compréhension.

Mardi 21 mai – INFO TRAFIC  lignes L – J – A  : un mouvement social national perturbera la circulation des trains
• Ligne L & J : trafic fortement perturbé.
• RER A : le trafic pourrait être perturbé branche Cergy et Poissy.
Il est recommandé de vérifier les horaires des trains à partir de lundi 20 mai à 17h sur :
– l’application Ile-de-France Mobilités
– le site Transilien.com
– l’application SNCF Connect ou toute autre application de mobilité.

Les tribunes libres - Septembre / octobre 2020

Publié le 14 September 2020

Groupe #Chatouunevilled’avance

(Groupe majorité) 

Valoriser nos déchets urbains : un impératif environnemental !

L'élimination des déchets, chaque jour plus abondants dans une civilisation industrielle et urbaine, pose des difficultés complexes dont la solution conditionne la propreté des villes, l'hygiène publique et la protection de l'environnement.

Ces dernières années, le service public de la collecte et du traitement des déchets s’est ainsi imposé comme un enjeu central tant pour la collectivité publique, que pour les citoyens désirant bénéficier d’un service de qualité.

L’enjeu environnemental étant inhérent à l’exercice de ce service, les systèmes de gestion des déchets sont appelés à tendre vers une gestion dite intégrée qui repose sur deux principes structurants : la valorisation "énergétique" sous forme de chauffage urbain et/ou de production d’électricité et la proximité pour un traitement des résidus au plus près de leur production dans le but de limiter le transport et ainsi de réduire les impacts environnementaux. En d’autres termes, il s’agit de faire coïncider le territoire de production au territoire de l’élimination, et de responsabiliser les citoyens vis-à-vis de leurs déchets.

À une époque où le développement des énergies renouvelables est au centre des réflexions, la valorisation énergétique des déchets se positionne ainsi comme une technique utile et économique.

C’est – sur le territoire de l’Ouest des Yvelines – tout l’enjeu du Syndicat Intercommunal pour le Traitement des Résidus Urbains (SITRU) fondé en 1938 ! Initialement créée en vue de la construction d'une usine de traitement des déchets, le rôle et le territoire d’action de cette structure a beaucoup évolué pour regrouper aujourd’hui trois intercommunalités et près d’une quinzaine de communes. Outre le traitement des déchets urbains renouvelables et leur optimisation, l’objectif majeur du SITRU est l’extension d’un réseau de chaleur urbain toujours plus efficace et plus économe.

L’enjeu climatique qui vient réactualiser le lien entre gestion des déchets et production d’énergie place les Syndicats Intercommunaux dédiés à leur traitement au centre des politiques territoriales de développement durable. Chatou s’intègre pleinement dans cette volonté de promotion de ces nouveaux usages, enjeux majeurs pour les générations futures.

Groupe Chatou Écologiste & Citoyenne !

Maison du citoyen : pour raviver l'engagement, le partage et le lien social

Nous espérons que votre été s’est bien passé. L’évolution de la crise sanitaire a entraîné des mesures qui affectent notre vie au quotidien à tous. Le lien social est un élément majeur à notre bien-être et c’est la raison pour laquelle nous avons souhaité dédier cette tribune à un projet de notre programme : la création d'une Maison du citoyen à Chatou.
Elle aurait pour objectif de soutenir l'animation de ville et surtout être le point d'appui d'initiatives citoyennes. Nombreux sont les Catoviens inventifs, dotés de projets écologiques, solidaires, utiles aux habitants et à la ville. La Maison du citoyen serait un lieu de partage, d'échanges de connaissances et de talents.
Elle favoriserait les rencontres, les débats, l’organisation de conférences sur des thèmes variés. L'envie d’apprendre et de coopérer serait le leitmotiv. Elle serait un espace où les rencontres intergénérationnelles se faciliteront avec des ateliers organisés par les citoyens eux-mêmes. Des sujets comme les bonnes pratiques environnementales, énergétiques, sanitaires, de la gouvernance municipale, des projets locaux, des initiatives économiques pourraient se tenir ou encore les thématiques comme la prévention des déchets, la biodiversité, l'alimentation saine, l'usage du numérique responsable, l'histoire de la ville...
Ces sujets pourraient se conclure vers des actions transformatrices pour la ville.
Cette Maison du citoyen rapprocherait les habitants entre eux et permettrait la promotion de démarches plus respectueuses. Elle pourrait raviver le goût de l'engagement pour le collectif. Les citoyens se sentiraient investis dans la co-construction de leur ville avec des moyens participatifs.
Il est possible de la réaliser puisque la ville détient l'ancien bâtiment de la Mairie, 11 place du Général de Gaulle. Une ville du 21

ème

siècle doit réduire la distance entre ses élus et ses citoyens.

Pour ce faire, réalisons la Maison du citoyen.

   

José Tomas, Béatrice Bellini, Pierre Guillet et Charlotte Couplet 

chatouecologistecitoyenne@gmail.com