Flash infos

Démarchage à domicile ou par téléphone | Soyez vigilants ! Depuis quelques jours, une société est susceptible de vous solliciter afin d'effectuer des mesures d'hygrométrie dans votre maison en lien notamment avec une nouvelle loi qui viendrait d'être votée. La Ville n'a reçu aucune autorisation de la préfecture pour de tels démarchages. La vigilance doit rester de mise pour éviter de se faire abuser. 

Les tribunes libres - Mai / Juin 2021

Mai/Juin 2021

Publié le 27 May 2021

Groupe #Chatouunevilled’avance

(Groupe majorité)

10 bonnes raisons de voter !

Les 20 et 27 juin prochains, vous élirez vos conseillers départementaux et régionaux pour qu’ils vous représentent au sein des conseils dédiés.

Le vote est le premier mode d’action et le plus simple en démocratie

Voter est une liberté. Utiliser son droit de vote, c’est une des manières d’exercer sa citoyenneté et de faire fonctionner la démocratie.

Le vote est une responsabilité

Voter est une responsabilité. Au milieu des bouleversements du monde, le vote a toujours permis de construire, reconstruire, dans la concorde, la justice et la liberté.

Le vote est un devoir

Voter n’engage pas seulement les générations d’aujourd’hui mais celles qui naissent et prennent leur essor. Voter permet d’influencer les décisions qui affecteront directement ou indirectement l’avenir de tous.

Le vote offre la possibilité de choisir ses représentants

Voter c’est décider. Chaque citoyen peut élire les candidats ou candidates en qui il a confiance, celles et ceux avec lesquels il partage les mêmes opinions, les mêmes valeurs et la même vision. 

Le vote est important pour tous les types d’élections

Voter c’est manifester son attachement à la démocratie. L’abstention ne permet pas d’exprimer sa voix et de se faire entendre auprès des futurs dirigeants. Quelles que soient les élections, chaque bulletin compte.

Le droit de vote est le fruit d’un long combat

Voter ne va pas de soi. La première expression du droit de vote se trouve dans la Constitution de 1791. Mais il faut attendre 1848 pour que le suffrage devienne universel masculin, et secret, et 1944 pour que les femmes obtiennent le droit de voter.

Voter offre la possibilité de décider soi-même

Voter c’est se faire entendre. Participer aux élections permet de donner son avis, de faire son propre choix sur l’avenir d’un territoire et donc sur son avenir personnel.

Le vote est un choix personnel et secret

Voter est un acte intime. L’électeur détermine seul les candidats qu’il décide d’élire. Il n’a pas l’obligation de révéler son choix à qui que ce soit. L’intimité de l’isoloir permet de décider sans subir l’influence de l’entourage.

Le vote est un acte réfléchi

Voter c’est se renseigner. L’important est de bien prendre le temps de vérifier ce que propose chaque candidat. Écouter des débats, lire les programmes, participer à des discussions permet à chacun d’élire le ou les candidats qui lui correspondent le mieux.

Le vote s’organise si l’on est indisponible le jour J

Voter se prépare. Si l’on n’est pas disponible les jours d’élection, il est possible d’établir une procuration (deux à titre exceptionnel pour les échéances de juin prochain) selon une procédure simplifiée via le site www.maprocuration.gouv.fr.

Quelles que soient vos opinions, ne laissez donc pas les autres décider à votre place...

Exercez pleinement votre droit de citoyen, exprimez-vous !

Groupe Chatou Écologiste & Citoyenne ! 

L’île de Chatou, une zone dénaturée : à quand le poumon vert ?

Le 5 juin 2021, à l’occasion de La Journée mondiale de l’environnement, la Municipalité envisage d’organiser un ramassage des déchets sur l’île de Chatou. La décision est devenue indispensable, l’île, classée zone naturelle protégée, se retrouvant souillée de détritus.

L’enjeu de nettoyer l’île et d’éliminer ces déchets, notamment les plastiques, est primordiale. En premier lieu, pour les Catoviens et les habitants limitrophes qui s’y promènent, et plus largement pour la planète. Plus de 80% des plastiques retrouvés dans les océans sont transportés par les fleuves : il est donc préférable de les ramasser avant qu’ils n’arrivent à la mer, et encore mieux : éviter d’en avoir ! Prévenir la production de ces déchets pour ne pas salir la Seine est de la responsabilité de chacun et aussi des communes. À ce titre, la mise en place de mesures sur les marchés pour une gestion plus responsable des déchets a été intégrée par la commune dans son prochain appel d’offres dont certaines sur proposition du groupe Chatou écologiste et citoyenne.

L’appel au ramassage est utile surtout pour une île qui a souffert d’atteintes à son intégrité écologique dans un passé lointain, considérée comme décharge dans les années 60, mais aussi récemment. Elle porte aujourd’hui les stigmates de ces agressions dont la commune a la responsabilité car n’ayant pas fait respecter le droit pour protéger cet espace naturel : abattage des peupliers par les Voies Navigables de France réalisé à l’insu de la commune, constructions illicites réalisées depuis des années avec «la participation tacite de la commune», comme l’a souligné le tribunal administratif dans son jugement de janvier 2021 et qui confirme le statut illégal des extensions des constructions. L’île souffre aussi de la construction de la nouvelle ligne RER E qui a nécessité l’abattage de nombreux arbres et altéré sa biodiversité de façon irréversible.

Nettoyer l’île est nécessaire mais insuffisant ; il est temps de la protéger. La majorité s’est découverte écologiste lors des dernières élections mais il faut mettre les actes en adéquation avec les mots et surtout les enjeux. Oui, au nettoyage, à l’éradication des dépôts de déchets, au contrôle des activités qui peuvent nuire... Mais immédiatement et en continu, pas seulement une fois par an lors de la Journée mondiale !
L’île mérite que l’on prenne soin d’elle et que sa classification de zone naturelle soit respectée et développée. Quel est le plan de la ville sur le devenir de l’île ? Y en a-t-il ? Va-t-on laisser les dégradations se poursuivre ? Plus qu’espérer, il nous faut réclamer un projet pour l’île afin de la protéger et en faire un vrai poumon vert pour les Catoviens.

Comment faire bouger les lignes politiques de manière plus efficace et ne plus se satisfaire d’actions dont les résultats ne sont pas à la hauteur des enjeux à atteindre (pour rappel, l’Accord de Paris nous engagent à - 40 % de gaz à effet de serre émis d’ici 2030). Il faut soutenir les citoyens qui alertent des atteintes portées à la biodiversité sur Chatou, comme ailleurs. Les marches pour le climat du 9 mai, notamment à la suite de la publication d’une Loi Climat «diminuée», nous encouragent à ne pas laisser faire. Il est aussi de NOTRE RESPONSABILITÉ D’ÊTRE REDEVABLE DE NOS ACTES POUR LES JEUNES GÉNÉRATIONS.

Venez nous rejoindre pour construire un monde plus respectueux de tous !

José Tomas, Béatrice Bellini, Pierre Guillet et Yves Engler 

chatouecologistecitoyenne@gmail.com