Flash infos

"Afin d'aider à la reprise de nos cafés, bars et restaurants, j'ai décidé - avec Michèle Grellier, 1ère adjointe au maire en charge du commerce - d'autoriser les extensions de toutes les terrasses sur le domaine public à l'Euro symbolique à compter du mardi 2 juin au matin. Dès mardi, venez donc nombreux déjeuner, dîner ou prendre un verre dans votre bistrot/resto préféré ! Aidez-les à redémarrer à fond !" Éric Dumoulin, Maire de Chatou 

Chatou c'est -Toujours - vous

Quel bilan pour la CASGBS à Chatou ? 

Publié le 10 March 2020

Quel bilan pour la CASGBS à Chatou ? 

La CASGBS est la communauté d’agglomération à laquelle est rattachée notre ville, qui reçoit notamment les contributions fiscales des entreprises locales.

En contrepartie la CASGBS contribue à financer certains projets de la ville, assure notamment la gestion des déchets, l’aménagement du territoire (déplacement) ou le développement économique. C’était autrefois des compétences de la ville. Or, dans ce domaine nous n’avons pas constaté de réelles actions malgré les montants importants versés. Pas d’action économique visible, ni de développement. Concernant les déplacements, les dépliants d’information distribués soulignent la création de pistes cyclables : celles-ci ne sont qu’un traçage de peinture au sol ; nous n’avons pas non plus de réelles actions à Chatou en termes de transports ou de circulation malgré plusieurs rapports réalisés.

Pourquoi, par exemple, n’avons-nous pas obtenu la création d’une passerelle vélo-piéton accolée au pont de Chatou comme cela est prévu pour le pont de Bezons ? À l’heure où le Grand Paris va s’arrêter de l’autre côté du pont avec une station à Rueil, il serait temps de se projeter et d’imaginer un parcours vélo jusqu’à cette gare !

Bref le bilan de la CASGBS est décevant : peu de visibilité sur le terrain en dehors d’apport de financement. Il faut dire que le Président, Pierre Fond, semble très occupé : on apprend dans Le Parisien qu’il est aussi comptable principal d’un établissement public d’envergure, maire de Sartrouville (50 000 habitants), et vice-président du conseil départemental.

Ce même Pierre Fond, bien que LR, a reçu, comme notre maire en place le soutien de LREM.

Comment seront comptabilisées ces mairies dans les statistiques nationales pour les prochaines élections ? Le « renouveau » politique dans notre agglo ne serait-il donc que la récupération de maires déjà installés ?

Car tout le monde sait que ces résultats seront regardés de près : les municipales ont aussi un enjeu national. Il est nécessaire que les électeurs sachent dès maintenant comment leur vote sera comptabilisé à l’échelle nationale.

Chatou c’est toujours Vous, à suivre sur Facebook. 

Clémentine Masson