Flash infos

Dans le cadre des travaux d'agrandissement de l'école Jeanne d’Arc/Notre-Dame, rue Général Colin, la circulation sera ponctuellement interrompue mercredi 1er juin entre 13h et 17h en raison de l'installation d'une grue de chantier. Celle-ci a pour but d'enlever les bâtiments modulaires provisoires.

CENTRE ADMINISTRATIF :  En raison du pont de l'Ascension, les services administratifs seront fermés vendredi 27 et samedi 28 mai.

Groupe : #Chatou une ville d'avance !

Groupe majorité

Publié le 13 April 2022

CHATOU AUX CÔTÉS DES UKRAINIENS !

Le 24 février dernier, la vie de 45 millions d’Ukrainiens dont 7,5 millions d’enfants a changé en un instant. Depuis, le monde entier regarde avec effroi le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Si nous espérons tous que les tensions vont s’apaiser, la situation ne peut nous laisser indifférents. Nous le savons, les conflits ont un effet dévastateur sur tous ceux qui les subissent et particulièrement sur les enfants qui doivent faire face à la terreur et à l’incertitude. L’ONU estime qu’environ 5 millions de personnes devraient être déplacées dans les prochaines semaines pour tenter de se mettre à l’abri, alors que sur place les populations piégées par la guerre commencent à manquer de tout.

Cette crise menace l’équilibre économique européen et mondial – avec déjà une augmentation des prix des matières premières et des pénuries de biens dont il nous semblait jusque-là naturel de pouvoir disposer sans se questionner sur leurs modes de fabrication et d’approvisionnement. L’heure viendra de savoir comment les crises successives auxquelles nous devons faire face ces dernières années auront changé notre société, nos priorités ou notre avenir, mais pour l’heure le temps est à l’urgence.

Chatou a toujours été présente pour répondre aux besoins des populations déplacées en raison de situations politiques locales difficiles. Après avoir accueilli récemment des Tibétains, des Syriens… ce sont aujourd’hui des familles ukrainiennes qui font appel à notre solidarité locale.
Avec l’aide d’un tissu associatif solidaire toujours présent à nos côtés, dès les premières heures du conflit, la Ville a immédiatement mobilisé ses ressources. Trois logements communaux ont été mis à la disposition de la Préfecture afin d’accueillir des familles, dans le cadre du dispositif préfectoral Aurore activé ces dernières semaines au plan national. Depuis le 21 mars, plusieurs familles ont été accueillies. Dès leurs premières heures catoviennes, elles ont pu reprendre le cours d’une vie involontairement perturbée. Les enfants ont pu intégrer des écoles en fonction de leur niveau ou s’adonner à leur passion de la danse ou de la musique en entrant au Conservatoire.

La Ville accompagne et soutient par ailleurs l’association Cœur d’Ukraine créée par des jeunes d’origine ukrainienne de la Boucle de Seine dans l’organisation de collectes en fournissant un appui logistique important. Depuis début mars, plusieurs collectes ont déjà été organisées. Grâce à la générosité des Catoviens, elles ont permis de récupérer médicaments, matériel médical, produits d’hygiène et aliments de première nécessité… autant de dons qui ont pu prendre la route de l’Ukraine pour être remis directement aux populations sur place.

Par ailleurs, le 14 mars dernier, le Conseil municipal a débloqué une enveloppe de 20 000 euros, répartie entre l’association Cœur d’Ukraine (7 500 €) et le Fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (Faceco) qui a reçu 12 500 euros. Ce fonds a été créé en 2013 pour sécuriser et centraliser les dons des collectivités en faveur de pays victimes de catastrophes ou de conflits. Et cela est sans compter sur les initiatives individuelles et anonymes portées par des familles catoviennes, les enfants des écoles ou autres instituts et entreprises locales.

La solidarité à Chatou, n’est pas un vain mot et nous pouvons en être collectivement fiers. 

Retrouvez le programme détaillé :

Programme - #Chatou une ville d'avance