Flash infos

En raison d'un problème technique, suite à une fuite d'eau, la piscine Jean-François Henry est fermée jusqu'à nouvel ordre. La Ville a immédiatement diligenté les interventions nécessaires et demandé aux équipes de mettre tout en œuvre afin de réouvrir au plus vite. Merci de votre compréhension.

CIRQUE DU SOLEIL : UN SPECTACLE ÉPOUSTOUFLANT

C’est à Chatou que le Cirque du Soleil a choisi de planter son chapiteau après cinq ans d’absence en France.

Publié le 7 December 2023

Amateurs d'acrobaties, de voltige et de sensations fortes, rendez-vous sur l'Île des Impressionnistes jusqu’au 14 janvier pour vivre une expérience magique avec le tout nouveau spectacle KURIOS-Cabinet des Curiosités !

Conçu comme un vrai voyage loin de la réalité, KURIOS dévoile un univers festif où l'inattendu se cache à chaque recoin.

Réservez vos places sans plus attendre et préparez-vous à échapper à la réalité ! www.cirquedusoleil.com/fr/kurios 

Le Cirque du Soleil fait une halte de plusieurs semaines sur l’Île des Impressionnistes avec l’opus KURIOS-Cabinet des Curiosités. C’est l’occasion d’une interview croisée entre Michèle Grellier, 1re Adjointe au Maire chargée de la Culture et de l'Événementiel, et Jean-François Simard, responsable de la mise en place du cirque à Chatou, pour avoir les clés de cette belle aventure.

Le Cirque du Soleil avec sa logistique millimétrée et ses 5 000 collaborateurs dans le monde, s’installe à Chatou jusqu’à la mi-janvier. Comment ce partenariat exceptionnel est-il né ?

Michèle Grellier, 1re Adjointe au Maire chargée de la Culture et Jean-François Simard, Responsable de la mise en place du Cirque du Soleil à Chatou
Michèle Grellier, 1re Adjointe au Maire chargée de la Culture et Jean-François Simard, Responsable de la mise en place du Cirque du Soleil à Chatou
M.G. : Les premiers contacts que nous avons noués avec Jean-François Simard, responsable technique de l’installation du Cirque du Soleil, remontent à 2018. Monsieur le Maire et moi-même avons été immédiatement enthousiastes à la perspective d’accueillir ce cirque emblématique. Et nous avons fait valoir tous les atouts de notre belle commune pour convaincre ces artistes d’exception de s’installer chez nous. Le fruit de ces années de discussions est consigné dans une convention de quarante-six pages qui précisent les conditions d’installation, d’exploitation et de remise en état du mail. Si tout va bien – et tout semble aller bien – c’est une collaboration de plusieurs années qui s’engage.

Pourquoi avoir choisi Chatou comme lieu d’accueil après cinq ans d’absence en France ? 

J-F.S. : Avec mon équipe, nous avons visité plusieurs sites autour de Paris. Et à Chatou nous avons immédiatement reçu un accueil bienveillant, notamment de la part de Michèle Grellier, à l’écoute de notre projet. Ensuite, le site de l'Île des Impressionnistes correspond en tous points à ce qu’il nous faut : vaste, accessible, à proximité de Paris.

Comment fonctionne le Cirque du Soleil avec un chapiteau de 51 mètres de long, 30 mètres de haut et autant de large pouvant accueillir 2500 spectateurs et près de 150 artistes et techniciens ? 

J-F.S. : C’est une grosse machine, dans laquelle chacun a sa place, et sait ce qu’il doit faire. Pour autant, nous travaillons tous en équipe et formons une vraie famille internationale. Il suffit de regarder les drapeaux qui flottent dans notre cafétéria. Ils représentent les nationalités de tous les intervenants à Chatou. On peut d’ailleurs y voir des raccourcis que seul le spectacle rend possible. Ici, on fraternise, on se parle et on se comprend. Mais loin de vivre en autarcie, nous souhaitons toujours nous inscrire dans le milieu dans lequel nous sommes. Par exemple, si nous avons une cuisine in situ, les produits qu’elle utilise sont locaux et achetés auprès des commerçants de Chatou. Nous avons par ailleurs la préoccupation de l’environnement et nous évitons de faire appel à des générateurs en installant des chambres électriques spécifiques. Nos déchets et nos décors sont recyclés. Nos toilettes – siglées Cirque du Soleil – fonctionnent, comme dans les avions, avec de l’air sous vide pour économiser l’eau… Vous l’aurez compris, nous avons toujours le souci de trouver le bon équilibre. 

Qu’est-ce que cela représente d’accueillir le Cirque du Soleil à Chatou ? 

Cirque du Soleil © Cirque du Soleil
M.G. : C’est tout d’abord un nouveau coup de projecteur sur la Ville, repérée désormais comme une terre d’accueil sérieuse pour de grands événements. Chatou cultive son histoire et ses traditions, tout en allant de l’avant, fière de son époque et de ce qu’elle propose. Au-delà des choix politiques, tout cela serait impossible sans des services municipaux formidables et engagés à nos côtés. 

La direction des Services Techniques et le Centre Technique Municipal ont beaucoup été sollicités pour des études de faisabilité, des prêts de matériels et la mise en place de signalétiques d’accès et de circulation. L’Urbanisme et les Affaires Générales et Juridiques ont apporté leur expertise pour les modalités légales d’installation du chapiteau. La Police municipale a encadré et sécurisé la venue des dizaines de camions sur l’île et assure une présence autour du site les soirs de représentation. La Communication a garanti la promotion du spectacle et le service Développement économique et commercial a travaillé en partenariat avec les commerçants catoviens sur un jeu de piste pour lequel des indices étaient cachés dans les vitrines des commerçants décorées sur le thème de KURIOS pour l’occasion. Je n’oublie pas, bien sûr, la direction de la Culture, et notamment sa directrice et son équipe qui se sont mobilisées pour réussir ce pari. À nos côtés, avec Monsieur le Maire, nous avons également pu compter sur le professionnalisme d’Aurélia Gibeaux, Directrice Générale des Services de la Ville dont la capacité à mettre de l’huile dans les rouages a fait merveille. Pour ma part, j’ai assuré la coordination globale de toutes ces actions au travers de plusieurs comités d’organisation.  

Le Cirque du Soleil semble avoir une image à part dans l’univers du spectacle, comment expliquez-vous cela ?

J-F.S. : Il est vrai que nous bénéficions d’une image positive auprès d’un public varié. Ce sentiment vient peut-être de la manière dont sont conçus nos spectacles. Ils sont le fruit d’une longue maturation entre les créatifs et les normatifs. Ceux qui veulent donner du rêve et ceux qui, sans casser le rêve, expliquent le cadre dans lequel il peut s’exprimer. Tout cela se fait avec respect et écoute mutuelle. Une autre raison qu’il serait possible d’avancer c’est la volonté de donner au spectateur le moyen de voir le spectacle avec ses propres yeux. Enfin, ce qui fait notre spécificité, c’est que nous avons toujours été un centre de formation pour des jeunes, souvent en difficulté. Nous repérons à travers le monde des artistes prometteurs dans la rue ou dans des écoles de cirque. Nous leur offrons une formation au spectacle, mais également universitaire, et leur donnons les outils nécessaires pour faire éclore leurs talents. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus en travaillant pour le Cirque du Soleil ?

J-F.S. : Ma motivation, c’est de savoir que tout sera prêt pour le premier spectacle, et de voir les gens avec des étoiles dans les yeux à l’issue de la représentation. Le Cirque est aujourd’hui un grand show vivant. Les gens ont besoin de cela, de sortir de chez eux et de rêver. Sincèrement, c’est notre véritable récompense. 

Diriez-vous que c’est votre plus belle aventure ou celle dont vous êtes la plus fière ? 

M.G. : Je suis une femme de passions. J’aime Chatou et lui consacre le plus clair de mon temps et de mon énergie. J’aime proposer aux Catoviens des animations aussi bien culturelles que commerciales qui leur donnent le goût du bon vivre à Chatou. Je ne dirai peut-être pas que le Cirque du Soleil est ma plus belle aventure, car la dernière est toujours la plus belle. Mais quand je repense aux montagnes qu’il a fallu déplacer pour y arriver, c’est une grande satisfaction pour moi, pour mes équipes et tous les services municipaux. J’en suis fière pour les Catoviens. Et je tiens à remercier Monsieur le Maire de créer les conditions indispensables à de beaux projets.

Propos recueillis par Christophe Ragué.