Flash infos

[CANICULE, FORTES CHALEURS] Une vague de chaleur remarquablement intense et précoce s'installera sur la France la semaine prochaine. En savoir plus 

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD)

La sécurité des Catoviens avant tout.

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), instance de coordination locale, s’est réuni le 14 novembre sous la présidence du Maire, Éric Dumoulin, pour dresser le bilan de l’année et fixer les objectifs pour 2019.

Lors de cette réunion, à laquelle participait Monsieur Grauvogel, Sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Germain-en-Laye, les différents partenaires de la prévention de la délinquance (milieu éducatif, force de sécurité, sécurité civile, bailleurs sociaux) ont fait le bilan de leurs résultats et actions.

Définition du CLSPD

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance vise à échanger et à analyser les différents problèmes recensés en matière de tranquillité publique et de prévention de la délinquance. À partir des constats des partenaires de la Ville, il permet de mobiliser autour d’actions concrètes à mettre en oeuvre. Composé d’élus, de représentants de l’État et de professionnels, le CLSPD réunit également la Police municipale et la Police nationale, les bailleurs sociaux, Veolia Transports, la RATP, les principaux des collèges de Chatou, l’inspection académique, les Pompiers et les différents intervenants en matière d’action sociale.

2018 : Un bilan encourageant

Délinquance

18 % sur les 9 premiers mois de l’année
Ce résultat souligne les efforts engagés par tous les partenaires pour une baisse de la délinquance sur le territoire catovien.
25 % des mineurs sont à l’origine de cette délinquance. Des actions spécifiques doivent être menées, dans les mois qui viennent, pour prévenir les actes de ce type.
Toutefois, sur l’ensemble du territoire national, les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont en recrudescence, ainsi que les violences intrafamiliales.

Sécurité routière

Le nombre d’accidents est en baisse, y compris pour les deux-roues, malgré une augmentation croissante des incivilités routières. La Ville lutte au quotidien contre ces incivilités. Elle a édité (juin 2018) une plaquette  dédiée afin de sensibiliser les Catoviens à la nécessité d’une attitude responsable. Lutter contre les incivilités est l’affaire de tous.

Bailleurs sociaux 

Le partenariat entre la Ville, les bailleurs sociaux, la Police municipale et la Police nationale, mis en place afin de faciliter l’échange d’informations et les actions conjointes, commence à porter ses fruits.
Les futurs aménagements urbains, notamment la promenade des Landes et le projet Cœur d’Europe, réalisés en concertation avec les habitants du quartier permettront de répondre à leurs attentes et de limiter les comportements délictueux au sein de certaines résidences.

Prévention

Les actions de la Ville

  • Des actions de prévention ont été menées dans les écoles, notamment dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)* pour lequel la Ville est pilote.
  • La prévention auprès des jeunes qui circulent à vélo (éclairage, règles de circulation…) se poursuit.
  • Des actions d’insertion ont été mises en place afin de prévenir la délinquance et le décrochage scolaire.
  • L’adhésion au dispositif « Voisins Vigilants et Solidaires » est en place depuis cet été. Une dizaine d’alertes ont été signalées.
  • La mise en place de la vidéoprotection, en juin, a permis de déployer 18 caméras sur la ville.
  • Dans le cadre de la prévention des violences faites aux femmes, une personne dédiée à l’accueil des victimes assure une permanence à Chatou. Un partenariat avec Women Safe (ex-Institut en santé génésique) a été développé.

Les actions des collèges et de l’inspection académique

Des actions sur le « bien vivre ensemble » et sur l’accompagnement de la parentalité ont été mises en place afin de sensibiliser les familles aux incivilités, en augmentation, même si elles ne concernent qu’une minorité d’élèves.

* L’objectif du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) face aux risques majeurs, adapté à la situation précise de chaque école et de chaque établissement, est de permettre la mise en oeuvre des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l’arrivée des secours ou le retour à une situation normale.

Pour 2019 : 6 priorités 

Lutter contre les incivilités 

Cette action sera prioritaire et renforcée par la création de groupes de travail dédiés notamment aux incivilités routières et à celles liées aux deux-roues.

Renforcer la prévention 

Dans les écoles, les collèges et auprès des jeunes

Renforcer les moyens de la Police Municipale

Des recrutements renforceront les effectifs. Les agents seront équipés de Pistolets à Impulsion Électrique et d'armes létales. Une convention de partenariat avec la Police nationale facilitera les actions conjointes.

Renforcer la coopération avec les bailleurs sociaux 

Des réunions régulières avec des objectifs ciblés seront organisées. Des actions conjointes, de médiation et de prévention, seront menées auprès des familles pour lutter contre les comportements délictueux. La vidéoprotection sera développée. Un projet sur la résidentialisation sera lancé.

Développer la prévention des violences faites aux femmes 

Un travail piloté par les services de l’État sur la coopération intercommunale sera expérimentée en 2019 afin de renforcer l’efficacité de l’action et assurer une plus grande sécurité des victimes.

Renforcer l'information auprès des seniors 

En lien avec la Police nationale, des réunions d’information et de prévention seront organisées afin notamment de prévenir les abus de faiblesse.